Non à l'axe Merkel-Macron! Pour une lutte socialiste des travailleurs européens!

Réunion publique du Parti de l'égalité socialiste à Paris

14 février 2018

Dimanche 25 février 2018, 15h
Auberge de Jeunesse HI Yves Robert
20 esplanade Nathalie Sarraute
75018 Paris

Réunion publique du Parti de l'égalité socialiste à Paris

Macron travaille étroitement avec les partis politiques qui tentent à Berlin d'assembler une «Grande Coalition» sous Angela Merkel. L'axe Merkel-Macron veut imposer le régime le plus à droite en Europe depuis l'effondrement du nazisme. Cet axe serait une alliance impérialiste fondée sur la remilitarisation de l'Allemagne, le service militaire universel et le développement de la «force de frappe» nucléaire en France, et la destruction des acquis sociaux.

Ce programme est impopulaire et illégitime. 70 pour cent des Français refusent la casse du Code du Travail et à peine 30 pour cent des Allemands veulent d'une Grande Coalition. Les métallos allemands se sont mobilisés pour une lutte, alors que la colère monte en France sur les salaires, la casse des statuts, et l'attaque des retraites et de la Sécu. Il s'agit d'unifier les luttes et d'en faire la base d'un mouvement européen, socialiste et révolutionnaire contre la guerre et l'austérité.

Le PES accueillera ses camarades du Sozialistische Gleichheitspartei allemand, qui appellent à de nouvelles élections et à la publication des accords secrets franco-allemands. La lutte contre le militarisme et l'austérité exige une perspective socialiste pour la prise du pouvoir par les travailleurs, et une rupture avec les sociaux-démocrates européens et leurs satellites politiques et syndicaux. Le PES et le SGP discuteront de cette perspective avec les travailleurs et les jeunes.